Arthur : les femmes de la vie de l'enfant terrible de la télévision


Arthur : les femmes de la vie de l'enfant terrible de la télévision

L'asscension de Jacques Essebag : un parcours sans faute

De nombreux concepts français lui doivent leur notoriété. Jacques Essebag (http://www.puretrend.com) est effectivement à l'origine de leur exportation et de l'engouement qu'ils suscitent à l'étranger. En France, le visage d'Arthur est familier pour tout le monde. Il est l'homme de tous les talents : il est animateur, homme d'affaires, écrivain, comédien et même producteur. Jacques Essebag a commencé par la radio. Après ses débuts fulgurants, les auditeurs voulaient connaître quel était le visage qui se cachait derrière la voix qui les avait charmés.

Jacques Essebag, ses compagnes, ses bambins

Si Jacques Essebag utilise son véritable patronyme pour ses diverses autres activités, Arthur, son pseudonyme, vient d’une marque de sous-vêtements pour hommes. C'est un père dévoué. Ses deux fils se prénomment Samuel et Aaron. Il a aussi une fille, Manava, qui a vu le jour en 2015. Animé par l'envie d'inventer et de bâtir, l'homme fera parler de lui pendant encore de nombreuses années. Jacques Essebag a pour centres d'intérêt l’art moderne et la photo.

En 1987, Jacques Essebag choisit le pseudonyme d'Arthur pour devenir le présentateur responsable de l'émission matinale. Dès lors, sa réputation n'a pas arrêté d'augmenter. Jacques Essebag affectionnait particulièrement Coluche, à cette époque là présentateur pour la radio RFM. C’est en expédiant une cassette à la station qu’il a été pris au milieu des années 80. En 1991, il fait ses débuts comme animateur comique pour Fun Radio grâce à laquelle il obtient un grand succès. C’est à partir de cette époque qu’il se fait une réputation sur Europe 1, Europe 2 et Kiss FM,.

Jacques Essebag animateur, mais aussi acteur

Satisfait de son succès, Jacques Essebag souhaite en plus s'essayer au théâtre. Il lance en 2006 un spectacle en solo. En 2009, il retourne sur les planches avec "IShow", une pièce dans laquelle il analyse les différents impacts des nouvelles technologies. On le retrouve aussi dans un nouveau spectacle, « Arthur à la Gaîté » et c’est encore une fois une réussite. Jacques Essebag, et c'est moins connu est également auteur avec un livre sur le franglais et l'autobiographie "Arthur censuré".

Les débuts de Jacques Essebag à la télé ne furent pas faciles. Contrairement à ses réussites à la radio, le petit écran ne lui a pas rendu la vie facile. Spécialiste réputé du divertissement, Arthur enchaine les programmes, et prend la direction de productions comme "Nice People" ou "Rêve d’un soir". Jacques Essebag anime aussi des cérémonies comme la Fête de la musique, les soirées du 31 décembre sur France 2 puis sur TF1 et les NRJ Music Awards 2007.

Arthur, l’homme d’affaires

C’est en 1995 que Jacques Essebag fonde Case Production. Il produit via celle-ci des émissions de divertissement à succès comme "La grosse émission", "Le Bigdil" ou "Exclusif". L'animateur revend ses actions dans Endemol à un fond d'investissement en 2007. Jacques Essebag a créé Arthur World Participation Group pour acheter OUI FM.