Mort d'Antoinette Fouque, une "ambition historique de femme" | L'Humanité

Architecture classique
Photo Mort d'Antoinette Fouque, une "ambition historique de femme" | L'Humanité

Son engagement politique

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour la parité. Antoinette Fouque (humanite.fr) se présente sur la liste MRG pour le scrutin européen de 1994. Elle est députée durant 5 années. Antoinette Fouque met en place l’Alliance des Femmes pour la Démocratie à l'occasion du bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme.

Antoinette Fouque défend les femmes en luttes dans le monde entier

Chevalier des Arts et lettres et Commandeur dans l'ordre de la Légion d'honneur, elle s’éteint en février 2014. A l'ONU et dans le monde entier, Antoinette Fouque lutte pour les femmes lors de conférences. Pour la militante, la femme du soldat inconnu est plus inconnue que lui. C'est ce qu'elle clame durant une manifestation parisienne du MLF. Antoinette Fouque fonde le Club Parité 2000 et le Collège de Féminologie.

Une militante du droit des femmes

A la fin de la décennie 70, Antoinette Fouque et d'autres activistes décident d'enregistrer le MLF comme une association loi 1901. Le MLF, mouvement de libération des femmes,) fut créé pour esquiver un détournement par les partis. L’Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour à l’initiative d’Antoinette Fouque lorsqu'elle revient d'Amérique à la fin des années 80.

La créatrice de la féminologie

"Le dictionnaire universel des créatrices" sort sous sa direction. Cet ouvrage de 5 000 pages raconte quarante siècles de création des femmes sur toute la planète. Le combat d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme à outrance, il défend la maternité. Antoinette Fouque ne se reconnait pas dans la théorie du deuxième sexe décrit par Simone de Beauvoir.